01/10/2005

Kfir C2 1/32 Conv Revell - terminé

situation au 1.10.2005:


Avant d'en arriver là:
 
 
 

 
La base est la maquette Revell du Mirage V Mephisto. 

 
Cette maquette qui est sortie il y a une vingtaine d'années est vraiment élémentaire par rapport à ce qui ce fait actuellement.
Néanmoins c'est une bonne base qui pourrait devenir une bête de concours...avec beaucoup de travail.
Comme je suis d'un naturel prudent et puisque j'avais cette maquette en double, j'ai choisi d'en faire dabord une conversion en Kfir, même si celà nécessitait pas mal de transformations, mais afin d'en déceler les points faibles et les défauts à contourner quand je passerai au Mirage V BR 22 tel qu'il avait été décoré à l'occasion du 30ème anniversaire de la 42ème Esquadrille de Florennes en 1984:
 

 
Je l'ai commencée il y a presque 2 ans, et comme il s'agissait d'un "essai", je n'ai pas pinaillé le travail.
J'ai utilisé le kit de conversion de la marque TAC Scale commandé aux US.
Ce kit est bon et donne un réel plus à la maquette qui en avait grandement besoin, par exemple pour l' habitacle, celui d'origine étant nul.
Comme d'habitude, on débute par l'habitacle...
Le vrai tableau de bord:

La maquette:
L
 
Je n'avais pas fait de photos avant peinture:
couche de fond blanc, ensuite légère couche de noir afin de faire apparaître par transparence quelques ombres, ensuite légère couche de la teinte du cockpit+drybrushing+peinture au pinceau des cadrans et détails de couleur en s'inspirant de la documentation.
à suivre...(créé le 1.10.05 à 15h08)

.../...
La tuyère du kit de conversion est belle, mais son diamètre est trop faible et si vous l'utilisez telle quelle, il y aura 2 bons milimètres de vide sur toute la circonférence une fois installée dans le fuselage.
Pour remédier à çà, puisque le réacteur est le même, j'ai utilisé une tuyère de F4 Phantom venant de la boîte à rabiots. Celle-ci étant un peu plus large, elle permet d'y inclure par l'arrière celle du kit en résine, ce qui donne un effet de profondeur plus réaliste. J'ai utilisé le réacteur d'origine pour la suite du canal de postcombustion.
 

J'ai utilisé les peintures Alclad chrome + métal brûlé sur une couche de fond noir mat.
 
La notice Tac indique qu'il faut découper l'aile de la maquette du Mirage afin de lui donner la forme en "petit double delta" de l'aile du Kfir: c'est faux; au contraire vous devrez ajouter une extension aux côtés inférieurs des ailes du Mirage si vous voulez avoir quelque chose de conforme. En plus cette opération est plus facile à réaliser; j'ai utilisé des cartes plastique Evergreen qui seront ensuite poncées afin de leur donner le profil correct de l'aile.
Je ne connaissais pas encore à l'époque l'usage qui pouvait être fait du "Styrodur" (hé oui, le même qui est utilisé pour isoler les maisons); ce matériaux se découpe et se ponce facilement, il est souvent utilisé pour des diorama, mais je ne sais pas ce que çà vaut pour des travaux fins comme le profil et même la rigidité d'une aile. 
 
Je passe sur les découpes à faire dans le fuselage pour y mettre les déflecteurs et tout le travail de ponçage à faire autour.
Comme souvent, le raccord ailes-fuselage laisse apparaître un joint de quelques milimètres qu'il faudra combler et poncer et re-combler pour re-poncer; peut-être qu'ici le "styrodur" aurait aussi été utile.
En ce qui me concerne, je n'ai pas insisté beaucoup et les défauts sont bien visibles.
 
Pour le reste, je trouve que le nez en résine est trops fin, et va donc nécessiter de l'huile de coude pour affiner le fuselage, les jambes de train en métal blanc étaient voilées donc inutilisables.
 
Bref, à prendre et à laisser pour ce kit d'amélioration; mais à prendre surtout ne serait-ce que pour l'habitacle.
 
La suite?...c'est déjà la peinture: ici j'ai improvisé et j'ai décidé de faire uns Kfir de l' Equateur, avec une déco "tiger meet"... que n'a jamais porté cet avion.
 

 
 
 
 
 
 

Deux ou trois couches de fond en blanc et après le camouflage style Mirage 2000 (peinture Tamiya "Sky Grey" et "Light Grey" dessus, "Medium Grey" dessous) et une peinture en "trompe l'oeil" à la base de la dérive faite en masquant simplement des tigrures avec du "Maskoll", afin de les protéger des multiples couches de vernis acrylique.
 
Une fois enlevés, ces caches en Maskoll laissent apparaître la peinture originale, d'un ton plus clair puisqu'elle n'aura pas été foncée par le vernis...cette nuance n'apparaîtra que si vous regardez la maquette sous un certain angle.
 
 
 
Les décals de la marque "Eli Decals" (achetés chez Hannants en UK) sont très fins; toutefois ils restent brillants, même posés sur une peinture vernie et  recouverts de plusieurs couches de "Micro Set+Sol" et de vernis satiné ensuite...
 
Les jambes de train sont celles de la maquette d'origine; elles ont été habillées des câbles habituels mais non détaillées (peinture Alclad alu).
 
Après avoir ajouté les charges (réservoirs de la maquette d'origine + missiles sidewinder et bombes Paveway provenant du magifique F16 d'Academy),
 
 

 
 

 
 il ne reste plus, ( motz_6.gifhého çà va toi??) que les détails à fignoler: siège, manche, intérieur de la verrière....

 ...à suivre pour la fin prochainement. (rédigé le samedi 26.11.05 à 14h20)
 
 FINI  !!!! maquette terminée mercredi 30.11.05, bientôt des photos
 
 Photos ajoutées le 4.1.2006



 








 

 
 
 
 
 
 
 
















14:23 Écrit par pol | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

jolie maquette tableau de bord superbe, tuyère très bien reproduite, montage propre, déco originale.
Bref: BRAVO, très beau travail

A bientôt, je repasserai régulièrement

Écrit par : Jean-François | 28/11/2005

beau montage, je vais bientôt attaquer le mien
j'ai trouver un kit de conversion CAM mais il est incomplet, je n'ai pas les pieces en metal et surtout je n'ai pas de notice. Est-ce qu'il serais possible d'avoir un scan?

Est ce que tu peu expliquer l'histoire du double delta de l'aile?

est ce que tu connais le site www.master194.com
tu devrais y faire un tour et l'ambiance du forum est génial
perso c'est le meilleur site de maquettisme aerien français

Écrit par : uscparay | 31/01/2007

Les commentaires sont fermés.